Vous êtes ici : Version française

Plateaux radio, Rencontre - débat

Les Mercredis de l'Anthropocène : saison 4

Du 14 octobre 2020 au 16 décembre 2020

18h30 - 19h30
Production École urbaine de Lyon
Avec le soutien de Arty Farty
Pendant la durée du confinement, les séances auront lieu à distance et seront accessibles en ligne.

Créés et mis en oeuvre par l'Ecole urbaine de Lyon, les Mercredis de l'Anthropocène invitent à mieux comprendre les mondes urbains anthropocènes. Chercheurs et spécialistes de tous horizons, à partir de sujets précis, croisent leurs paroles, pointent des problématiques et mettent au jour des solutions. 9 rendez-vous sont programmés du 14 octobre au 16 décembre. A partir du 4 novembre, pendant toute la durée du confinement, les séances se dérouleront à distance et leur podcast sera disponible en ligne aux dates programmées.

14 octobre - Que peuvent le design et la scénographie à l’heure des corps distanciés ?

Design et scénographie agissent tout autant dans des espaces publics que dans des lieux culturels et artistiques. À partir de contextes et de situations singuliers, ils font face à la complexité des enjeux contemporains en apportant une vision prospective. Que peuvent-ils à l’heure de la mise à distance des corps ?
Avec :
- Olivier Vadrot, architecte et designer, il enseigne à l’École supérieure d'art et de design Toulon Provence Méditerranée. Ses réalisations ont pour constante une échelle quasi architecturale, elles questionnent les modalités de diffusion de l’art aujourd’hui, qu’il s’agisse d’œuvres visuelles, sonores ou textuelles.
- Patricia Welinski, designer et enseignante à l’École nationale des beaux-arts de Lyon. Elle travaille sur la manière dont le design d’espace peut proposer des situations et des points de vue nouveaux aux usagers.
Animation : Jérémy Cheval, Ecole urbaine de Lyon.
- Lire le texte de Patricia Welinski paru dans Rue89 Lyon
- Le podcast de la séance


21 octobre - La mort à l’heure de l’Anthropocène

Le processus de deuil dépend de la réaction collective de la société, qui organise le rite funéraire pour cadrer les émotions liées à la perte. Qu’en est-il lorsque le contexte restreint le dernier moment partagé, la cérémonie avec la famille ? Quelle demeure à imaginer pour nos corps à l’heure d’un monde plus soutenable ?
Avec :
- Martin Julier-Costes, socio-anthropologue, chercheur associé au Laboratoire Sociétés, Sensibilités, Soin de l’Université de Bourgogne Franche-Comté, et co-fondateur de Anthropoado. Ses recherches portent sur le traitement social de la mort et des morts qu’il relie aux invariants anthropologiques tels que l’ordre et le désordre, la séparation entre les vivants et les morts ou encore celle du profane et du sacré.
- Laurence Loutre-Barbier, auteure, photographe, éditrice associée chez Fage Éditions. Elle organise également des « rendez-vous mortels » au sein de Noir Clair pour des obsèques responsables. Elle a publié « La dernière chambre », chez Fage Éditions en 2010.
Animation : Jérémy Cheval, Ecole urbaine de Lyon.
- Lire le texte "La mort à l'heure de l'Anthropocène" de Laurence Loutre-Barbier paru dans Rue89 Lyon.
- Le podcast de la séance


28 octobre - Ville et architecture pour les humains et les non humains

Devons-nous questionner le modèle de la concentration urbaine et reconsidérer celui des périphéries multipolaires ou des cités jardins ?
Avons-nous à repenser les espaces habités pour qu’ils constituent des milieux de vie équilibrés sains et protecteurs pour tous ceux qu’ils abritent ?
Avec :
- Bernard Kaufmann, maître de conférences en écologie et zoologie à l’Université Claude Bernard Lyon 1. Ses recherches conduites au Laboratoire Écologie des Hydrosystèmes Naturels et Anthropisés se focalisent sur l’écologie urbaine et l'écologie des invasions biologiques.
- Pascal Rollet, architecte (agence Lipsky+Rollet), Professeur à l’École nationale supérieure d’architecture de Grenoble, et responsable scientifique de la Chaire Habitat du Futur aux Grands Ateliers.
Animation : Valérie Disdier, École urbaine de Lyon
- Lire la tribune de Pascal Rollet et Bernard Kaufmann parue dans Rue89 Lyon
- Podcast de la séance


4 novembre - L’Anthropocène comme tournant cosmologique

Une relation jusqu’alors inexpérimentée, intime et précaire s’est établie entre l’humanité et la terre. Jusqu’à présent, les scientifiques ont échoué à la reconnaître en maintenant une division nette entre les êtres humains et la nature. L’interaction étroite entre les deux implique une nouvelle conception de l’ordre du monde et du rôle que les humains y jouent. Ce changement de cosmologie influe sur les relations entre les disciplines scientifiques, sur la politique et la morale.
Avec :
- Sverre Raffnsoe, résident 2020-2021 du Collegium de Lyon*, professeur de Philosophie à la Copenhagen Business School et rédacteur en chef de la revue internationale Foucault Studies.
* Le Collegium de Lyon est un Institut d’Etudes Avancées inscrit dans l’Université de Lyon, membre des réseaux français et européens des IEA. Il accueille des chercheurs habituellement en poste à l’étranger pour mener leur projet de recherche innovant pendant cinq à dix mois.
Animation : Michel Lussault, Professeur à l’École normale supérieure de Lyon, directeur de l’École urbaine de Lyon
Lire la tribune de Sverre Raffnsoe parue dans Rue89Lyon
Ecouter le podcast de la séance


18 novembre - Déplacés et traversées

Il sera question de déplacement, empêché ou imposé, volontaire ou suscité, individuel ou en groupe, et de ses conséquences sur l’individu. Un Mercredi de l’Anthropocène co-organisé avec macLYON / MBA en résonance avec l'exposition « Comme un parfum d’aventure » (2/12/2020 au 18/07/2021).
Avec :
- Xavier Bernier, Professeur en géographie à Paris Sorbonne, directeur du Laboratoire Médiations - Sciences des lieux, sciences des liens. Il étudie les sociétés au prisme de leurs mobilités et de leurs différentes façons de traverser l’espace.
- Florent Meng, vidéaste et photographe. Il s’intéresse aux populations en interrogant comment les territoires agissent sur les comportements des communautés, et comment en retour, les attitudes et les coutumes peuvent forger l’identité d’un territoire et d’un peuple.
Animation : Valérie Disdier, École urbaine de Lyon
- Lire le texte paru dans Rue89Lyon, de Françoise Lonardoni, responsable du service culturel au Musée d'art contemporain de Lyon, à propos du travail de Florent Meng.
- Ecouter le podcast de la séance


25 novembre - Révolution comptable, pour une entreprise écologique et sociale

Le monde actuel fait face à des problèmes récurrents : des crises économiques et financières répétées, mais également des menaces écologiques qui mettent en question la survie même de l’humanité. Des solutions existent mais elles ne pourront s’opérer sans « une refonte drastique du système de comptes capitaliste », autrement dit sans opérer une révolution comptable.
Avec :
- Jacques Richard, docteur en sciences de gestion, expert-comptable, professeur émérite à l’Université Paris-Dauphine et ancien membre de l’Autorité des Normes Comptables. Il est l’un des auteurs de Comptabilité financière (11e édition, Dunod, 2018), et de Révolution comptable. Pour une entreprise écologique et sociale (Éditions de l’Atelier, 2020) avec Alexandre Rambaud.
Animation : Fabrice Bardet, ENTPE, directeur du RIVES (laboratoire EVS).
- Lire la tribune de Jacques Richard publiée dans Rue89Lyon
- Ecouter le podcast de la séance


2 décembre - Monde culturel, entre vulnérabilité et résilience

Une ville est d’abord le lieu de l’échange, et à travers l’ensemble des échanges qu’elle suscite, elle génère du transfert culturel, du métissage et de l’hybridation, de la création. Et aujourd’hui, cette richesse culturelle est mise à mal : la crise sanitaire qui marque 2020 révèle la vulnérabilité d’un grand nombre d’acteurs culturels mais aussi parfois la résilience.
Avec :
- Vincent Carry, fondateur et directeur d'Arty Farty (association créatrice des Nuits sonores et du Forum European Lab). En réaction à la situation dramatique que vit le monde culturel depuis mars 2020, il a initié l’appel des indépendants qui regroupe aujourd’hui 1600 structures culturelles.
- Elsa Vivant, urbaniste et sociologue. Elle enseigne à l’Ecole d’Urbanisme de Paris et dans les formations du département de Sciences humaines et sociales de l’Université Paris Est Marne la Vallée, et est directrice adjointe de l’école doctorale Villes, Territoires, Transport.
Animation : Valérie Disdier, École urbaine de Lyon
Podcast à venir

9 décembre, 18h30 - Explorer les conflits nés de l’extraction

La notion de « politique » permet d’explorer les conflits autour de l’extraction des sédiments, elle facilite aussi la compréhension du rôle des acteurs politiques à toutes les échelles territoriales. Un exercice que fait Edith Kauffer, à partir des sédiments du fleuve Usumacinta, qui forme la frontière entre le Mexique et le Guatemala.
Avec :
- Edith Kauffer, résidente 2020-21 du Collegium de Lyon *, politologue, professeure et chercheuse au Centro de Investigaciones y Estudios Superiores en Antropología Social de San Cristóbal de Las Casas, Chiapas, dans le Sud du Mexique.
* Le Collegium de Lyon est un Institut d’Etudes Avancées inscrit dans l’Université de Lyon, membre des réseaux français et européens des IEA. Il accueille des chercheurs habituellement en poste à l’étranger pour mener leur projet de recherche innovant pendant cinq à dix mois.
Animation : Isabelle Michallet, EVS-UMR 5600 – Université Jean Moulin Lyon 3.
Podcast à venir

16 décembre, 18h30 - L’enfant et la ville

La relation entre l’enfant et la ville suscite un intérêt grandissant des praticiens et des chercheurs de diverses disciplines. Et si l’enfant était considérée comme un acteur dynamique et conduisait à explorer la ville au travers de son regard ? Quelle serait l’autonomie des enfants du point de vue de la géographie urbaine ?
Avec :
- Stéphanie Cagni, créatrice de l’Atelier Pop Corn, qui développe des outils d’accompagnement participatifs, pédagogiques et interactifs de compréhension de la fabrique de la ville. Peu avant, elle fut fondatrice et coordinatrice de Chic de l’archi !, association dédiée à la sensibilisation des enfants à l’urbanisme et l’architecture.
- Clément Rivière, maître de conférences en sociologie à l'Université de Lille et membre du Centre de recherches Individus, épreuves, sociétés. Il travaille sur les dimensions spatiales de la socialisation des enfants et des parents en milieu urbain. Il est par ailleurs co-directeur de rédaction de la revue en ligne Métropolitiques.
Animation : Lou Herrmann, École urbaine de Lyon
Podcast à venir