Vous êtes ici : Version française

Parution | Impact Global , Sciences humaines et sociales, Ville / Questions urbaines / Mobilités

Chroniques de géo’virale - Michel Lussault

Dans le contexte inédit qui survient en mars 2020 afin d'endiguer la propagation de la pandémie Covid-19, le géographe Michel Lussault décide de réaliser des chroniques vidéos dites de “géo’ virale”, afin de “ne pas confiner idiot” et de partager une expérience de réflexion à voix haute. Quelques mois plus tard, paraît un recueil de ces chroniques commentées par l'auteur et illustrées par la dessinatrice Lou Herrmann.

L'objectif de la démarche initiée par Michel Lussault est de “penser le Monde avec le virus” car la diffusion de la maladie révèle les caractéristiques majeures de la mondialisation, notamment l’urbanisation généralisée de la planète. La pandémie procède du caractère systémique du Monde, elle témoigne de ses vulnérabilités, elle souligne l’ampleur des injustices sociales.

Le livre reprend le propos des dix chroniques postées du 23 mars au 11 mai 2020 (premier jour du déconfinement progressif). L’auteur y a ajouté un commentaire, qui met en perspective critique chaque épisode, ainsi qu’une conclusion qui présente la pandémie comme un “fait anthropocène total”.

La dessinatrice Lou Herrmann a conçu une planche graphique qui offre un parcours original au sein des chroniques, permettant ainsi d’enrichir l’expérience de lecture par ce déplacement de regard.

Cet essai est le premier ouvrage de la collection "A partir de l'Anthropocène", dirigée par Michel Lussault et Valérie Disdier et co-édité par les Editions deux-cent-cinq et l'Ecole urbaine de Lyon.

Commande sur le site des Editions deux-cent-cinq et en librairie.

Lire le communiqué de presse des éditions 205


Voir article du 25 novembre 2020 dans Libération

Lien vers le site des éditions 205 

Les chroniques vidéos entre le 21 mars et le 11 mai 2020