Radio

PODCASTS Radio Anthropocène - Fragiles, et alors ?

Le 14 décembre 2022

Enregistrés à la Cité des Halles, 124 avenue Jean Jaurès, Lyon 7ème.

La 16e Biennale de Lyon – 2022 – Manifesto of Fragility, qui s'achève le 31 décembre, révèle de nouveaux visages de cette qualité essentielle du vivant. Ré(é)coutez 3 heures de programmation radio dédiée, diffusées depuis La Cité des Halles, Lyon 7ème.

Retrouver les podcasts de no émissions sur :

http://radio-anthropocene.fr


Programme détaillé :


• REGARDS SUR L’ACTU

une émission qui décrypte les enjeux des mondes urbains anthropocènes. Chaque semaine, Emma Novel et Florian Fompérie (doctorants de l’École urbaine de Lyon) proposent leur journal de l'actualité et un entretien : ils reçoivent Michel Lussault, directeur de l’Ecole Urbaine de Lyon, avec qui ils reviendront sur la fragilité des mondes urbains anthropocènes.


• LECTURE A°
Isabelle Vio (École urbaine de Lyon/Cité anthropocène) lit “Héliosphéra, fille des abysses” de Wilfried N’Sondé (Éditions Actes Sud, 2022).


• SCIENCES DESSINÉES
Lou Herrmann (Cité anthropocène) reçoit Malou Allagnat, paysagiste, docteure en géographie et dessinatrice, pour parler du dessin comme acolyte de la recherche dans son travail de thèse sur le vécu des habitants en période de canicule.


• CULTURE A°

Valérie Disdier (École urbaine de Lyon/Cité anthropocène) nous parle de "Paperwork and the Will of Capital" de Taryn Simon, œuvre de la Biennale de Lyon 2022. 


• FAUTE DE MIEUX
Une digression uchronique de Jindra Kratochvil (École urbaine de Lyon/Cité anthropocène) ...


• LA GRANDE COLOC
Une émission qui donne la parole aux résidents/habitants de lieux et projets alternatifs le plus souvent temporaires. Valérie Disdier (École urbaine de Lyon/Cité anthropocène) reçoit Maxime Cadel, responsable de projets urbains chez Bouygues Immobilier - UrbanEra, entreprise à l’initiative de La cité des Halles qui a ouvert lors de l’été 2021.


• LES MERCREDIS DE L’ANTHROPOCÈNE - "Fragiles et alors ?"
La 16e Biennale de Lyon 2022 – Manifesto of Fragility – s'achève le 31 décembre. Les commissaires, Sam Bardaouil et Till Fellrath, ont proposé aux artistes d’y exprimer leur sensibilité au monde et leur désir de résistance dans une actualité entravée par la pandémie et ses conséquences. La finitude et la fragilité sont constitutives de la condition humaine, et nous sommes héritiers de traditions culturelles, philosophiques et religieuses qui, depuis longtemps, ont cherché à interpréter et à comprendre cette précarité de la condition humaine. L’époque actuelle est particulièrement caractérisée par l’émergence de défis systémiques qui menacent non seulement les existences individuelles, mais, plus largement, notre espèce.
Valérie Disdier (École urbaine de Lyon/Cité anthropocène) reçoit, pour parler de la fragilité vue sous l’angle de la vulnérabilité et révélée par l’art :
- Chiara Pesaresi, directrice scientifique de la Chaire Vulnérabilités et maître de conférences en Philosophie à l'UCLy. La Chaire interroge le concept de vulnérabilité dans sa complexité et ses dimensions multiples, en croisant des connaissances, des compétences et des expériences plurielles.
- L'artiste Sarah del Pino, qui présente, dans la Biennale de Lyon 2022, l’œuvre "Amosite" sur le site des Usines Fagor. Entre documentaire et fiction, Amosite questionne la fragilité de nos modes d’habitation et d’édification, avec une installation vidéo autour de l’amiante.


Radio Anthropocène est coproduite par l’École urbaine de Lyon/Université de Lyon & Cité anthropocène, en partenariat avec Radio Bellevue Web, avec le soutien financier de la Ville de Lyon. Elle est située à La Cité des Halles, 124 avenue Jean Jaurès, Lyon 7ème.