Vous êtes ici : Version française > Media Lab

LYON EN 2050 ? ATELIER DE DESIGN FICTION par MAX MOLLON

Le 25 janvier 2018

De 14h à 18h.
Gratuit, sur inscription. (Formulaire en bas de page)
IN STED
6 rue de la Part-Dieu 69003 - Lyon

RESTITUTION
de l’atelier en ouverture de la table-ronde ‘‘L’anthropocène brouille les cartes’’ - 20h30

L’atelier créatif design ction se déroule quelques heures avant les tables-rondes de ‘‘la Nuit des Idées : Imaginer la ville anthropocène’’. Il propose aux participants de découvrir une vi- sion du monde revisité, dans un futur proche où les conséquences du changement climatique seraient devenues palpables à Lyon. Au travers de quatre heures d’atelier, de création et de discussion, les participant.e.s seront invité.e.s à imaginer les conséquences de ce scénario dans leur vie de tous les jours, mais aussi à bousculer et re-visiter cette anticipation depuis leur propre point de vue.

Et si Lyon était submergée par les eaux, asséchée par un climat plus aride, perturbée par une météo durablement capricieuse ou violente, ou tout simplement peuplée de nouvelles espèces animales et végétales ? À quoi ressembleraient nos quotidiens ?

L’atelier créatif design ction se déroule quelques heures avant les tables-rondes de ‘‘la Nuit des Idées : Imaginer la ville anthropocène’’. Il propose aux participants de découvrir une vi- sion du monde revisité, dans un futur proche où les conséquences du changement climatique seraient devenues palpables à Lyon. Au travers de quatre heures d’atelier, de création et de discussion, les participant.e.s seront invité.e.s à imaginer les conséquences de ce scénario dans leur vie de tous les jours, mais aussi à bousculer et re-visiter cette anticipation depuis leur propre point de vue.

+++ Le résultat de l’atelier, joint au scénario d’origine, servira de provocation intellec- tuelle pour lancer la table-ronde dédiée à l’anthropocène, menée à 20h30 par MICHEL LUSSAULT avec GUILLAUME FABUREL, ÉTIENNE JOSIEN et JULIE LE GALL.
Inscription obligatoire sur ce formulaire


MAX MOLLON est designer, enseignant et chercheur en design. Ses produits et ceux de sa structure WHAT IF, “dérangent” et forcent au débat social. Ils prennent les normes à rebours, et sèment un poil à gratter dont la gène est déclencheur de prises de conscience, de désaccords et de discussions. S’éloignant de la biennale internationale du design de St-Étienne (2013), du salon OFF du meuble de Milan (2010, 2011), ou de Lift Conference (2010, 2013), c’est hors des musées, qu’il pratique aujourd’hui le Design Fiction (design Critique et Spéculatif). La commission éthique de l’hôpital St-Louis ou le laboratoire de l’INRA emploient notamment ses démarches ré exives pour déclencher des débats éthiques, en interne. Cette pratique con ictuelle et participative constitue le cœur de sa thèse de doctorat au sein du programme SACRe PSL/ EnsadLab et à Telecom ParisTech – soutenue n-2017. Après une activité de design graphique et de design d’interaction, il est formé au Design Fiction au master Media design, à la HEAD–Genève avec Nicolas Nova et Auger-Loizeau – où il développe une recherche sur la téléprésence. Il a enseigné le Design Fiction à l’ENSAD, Strate, Paris 8, École de Condé (Paris) et au Pôle supérieur du Design (de Villefontaine). Ses clients incluent l’Espace-Éthique IDF, l’INRA, Orange Labs, Alcatel-Lucent Bell Labs, EDF, Marie-Claire, Eranos. Son dernier projet Politique-Fiction.fr donne lieu à une série de débats collectifs à la Gaîté-Lyrique (2017). Il a récemment parlé aux Marabouts du design, du Centre-Pompidou (2017), et est membre du bureau des ARD (association des Ateliers de la Recherche en Design).