LIVRE - Valua Terra. Faire la valeur des environnements.

Perspectives croisées françaises et brésiliennes.
Disponible lundi 3 octobre 2022.

Le nouvel ouvrage, fruit d'une co-édition École urbaine de Lyon et Éditions deux–cent–cinq, dans la Collection “À partir de l’Anthropocène”, rassemble vingt textes issus de chercheurs français et brésiliens du projet de recherche international "Valua Terra". L'occasion de reprendre la réflexion sur les racines de la crise écologique planétaire et sa dimension financière.

"Quelle est la valeur de la planète Terre ? Celle d’un glacier ou d’un arbre ? Ceux qui se sont penchés sur cette question de la valeur des environnements ont notamment contribué à l’élaboration de différentes comptabilités environnementales : celles qui reposent sur un principe d’évaluation environnementale, et celles qui chargent le marché de réaliser l’évaluation de la valeur de la nature. Derrière cette controverse scientifique dans laquelle s’est notamment engagée la Banque mondiale, il y a justement la dimension géopolitique et démocratique du problème : qui doit participer au choix du calcul à retenir ? Et quelle autorité pourrait être chargée de le faire respecter ?"

Les chercheurs et les chercheuses françaises et brésiliennes du projet de recherche international Valua Terra du CNRS ont rassemblé vingt textes de diverses disciplines et influences pour permettre d’engager la réflexion.
Forte de ces histoires croisées, sociales et académiques, cette collection de textes constitue une occasion unique de reprendre la réflexion sur les racines de la crise écologique planétaire et sa dimension financière mondialisée.

Ouvrage collectif sous la direction de Fabrice Bardet, Lucia Shimbo, Huana Carvalho.

Collection “À partir de l’Anthropocène”
Une coédition École urbaine de Lyon et Éditions deux–cent–cinq.

En savoir plus sur l'ouvrage sur le site des Éditions deux–cent–cinq.

Cet ouvrage a été réalisé grâce aux contributions de l’école de l’aménagement durable des territoires (ENTPE); de l’Instituto de arquitetura e urbanismo de São Carlos (IAU); du laboratoire Environnement, Ville, Société (EVS); du LabEx Intelligences des mondes urbains (IMU); du Centre national de la recherche scientifique (CNRS); de la Fundação de Amparo à Pesquisa do Estado de São Paulo (FAPESP); des éditions Wiley.