Vous êtes ici : Version française > Media Lab

Les Mercredis de l'Anthropocène

Du 3 avril 2019 au 10 juillet 2019

De 18h30 à 20h - Tous publics
Halles du Faubourg 
10 impasse des Châlets, Lyon 7ème - Tramway, ligne T2 Arrêt Route de Vienne 
Contact : anne.guinot@universite-lyon.fr
Une adhésion de 4€ est obligatoire pour accéder aux Halles du Faubourg. Elle permet de profiter de l’intégralité de sa programmation artistique, culturelle, scientifique et citoyenne, pendant toute l’année 2019. 
Adhésion offerte aux enfants de -12 ans. 
Adhésion en ligne > bit.ly/adhesion-HDF 

Retrouvez les podcasts des séances de la saison 1 des Mercredis de l'Anthropocène, (re)lisez les tribunes de leurs intervenants parues dans Rue89 Lyon, avant de découvrir prochainement la nouvelle programmation qui débutera en septembre...

- Flyer Les Mercredis de l'Anthropocène
Affiche des Mercredis de l'Anthropocène
CP Les Mercredis de l'Anthropocène
Lire l'article du Petit Bulletin sur le cycle des Mercredis de l'Anthropocène

Les Mercredis de l’anthropocène seront, à partir du 12 juin, accompagnés par la permanence de la Ruche Qui Dit Oui. Cette association crée un réseau de producteurs locaux, qui fixent eux-mêmes leurs prix afin de favoriser le circuit court. Elle garantit la qualité des produits et accompagne une transition agricole qui tend vers une logistique réinventée, faisant rimer proximité et durabilité.Inauguration de la Ruche Des Halles lors du mercredi de l’Anthropocène du 12 juin sur La Ville Cultivée. 
S'inscrire à la Ruche des Halles 
 
3 AVRIL

LA VILLE FACE AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES #1

Depuis que plus de la moitié de la population mondiale vit en ville, les territoires urbains sont au cœur des enjeux sur le changement climatique. Les villes sont responsables de près de 70 % des émissions globales de gaz à effet de serre, consommant 2/3 de l’énergie mondiale.
La planification urbaine, le logement et les transports sont les secteurs les plus énergivores. L’urbanisation favorise la formation d’îlots de chaleur, dans les centres-villes, avec des températures de 2 à 3°C supérieures à celles relevées en périphérie.
Des solutions plus respectueuses de notre environnement existent pour favoriser le développement de villes sobres en carbone et résiliantes aux changements climatiques.

LUCIE MERLIER
, ingénieure et architecte, maître de conférence à l’Université Claude Bernard Lyon 1 et membre du Laboratoire CETHIL.
JEAN-JACQUES TERRIN, architecte-urbaniste, professeur émérite à l’ENSA de Versailles et chercheur associé dans plusieurs laboratoires en France, Canada et Albanie. Dernier ouvrage chez Parenthèses « Les villes face au changement climatique, îlots de chaleur urbaine ». Il travaille aujourd’hui sur les processus de conception, stratégies de l’innovation et démarches collaboratives.
Lire la Tribune de Jean-Jacques Terrin parue dans RUE89 Lyon, partenaire des Mercredis de l'Anthropocène 
Ecouter le podcast de cette séance #1

10 AVRIL

VIVRE AVEC LE RISQUE DE LA CONTAMINATION #2

Conférence de TESUJI IMANAKA, physicien du nucléaire, professeur au centre d’expérimentation nucléaire de l’université de Kyôto. Introduction par MARIE AUGENDRE, géographe, maître de conférence à l’Université Lumière Lyon 2, et membre du Laboratoire Environnement Ville et Société. En japonais. Traduction consécutive par Kurumi Sugita et Chiharu Chujo. 
En savoir plus sur la conférence de TESUJI IMANAKA
Lire le texte de Marie Augendre, « Huit ans après la catastrophe nucléaire, quelles perspectives à Fukushima ? » paru dans RUE89 Lyon. 
Ecouter le podcast de la séance #2

17 AVRIL

MOBILE À L’HEURE DE L’ANTHROPOCÈNE #3

SÉBASTIEN ROQUES, ingénieur, fondateur d’Evo Pods, mode de transport alternatif de transport à la voiture : un réseau de stations réparties à travers la ville, hébergeant des capsules permettant de convertir, en quelques secondes, n’importe quel vélo en véhicule à assistance électrique et protégé de intempéries.
MIREILLE APEL-MULLER, directrice de l’Institut pour la Ville en Mouvement, fondé par François Ascher en 2000. L'IVM a aujourd’hui intégré VEDECOM, Institut français de recherche partenariale publique-privée et de formation dédié à la mobilité individuelle décarbonée et durable.
Lire la tribune de Mireille Apel-Muller dans RUE89 Lyon :  "Demain, des hyperlieux mobiles tels que les véhicules-bureaux". 
Ecouter le podcast de la séance #3

24 AVRIL

DESIGN, DÉMARCHE ARTISTIQUE ET ANTHROPOCÈNE #4

GWÉNAËLLE BERTRAND, maître de conférence à l’Université Jean Monnet, à Saint-Etienne, membre du Laboratoire CIERC, et co-fondatrice, avec Maxime Favard, du Studio de design MAXWEN.
ANNE FISCHER, artiste, diplômée de la Design Academy d’Eindhoven, elle utilise le design pour apporter des réponses, esthétiques et sensibles, à des problèmes actuels. Elle est la lauréate du Prix COAL Art et Environnement 2017 pour son projet Rising from its Ashes, né sur le site des Avinières, petit hameau cévenol.
Lire le texte de Anne Fischer et Gwénaëlle Bertrand dans RUE89 Lyon : 
« Le designer porte une responsabilité vis-à-vis de la société, de la planète et son devenir ». 

Ecouter le podcast de la séance #4

15 MAI

LOGEMENT SOCIAL ET TERRITOIRES RURAUX #5

LOÏC BONNEVAL, sociologue, maître de conférences à l’Université Lumière Lyon 2, membre du Centre Max Weber, il travaille sur les acteurs des marchés du logement. Ses travaux articulent sociologie urbaine et sociologie économique.
PASCAL WALDSCHMIDT, maire de Beaumont en Ardèche, maître d’ouvrage des Bogues du Blat (Construire architectes). Située sur le versant cévenol de l’Ardèche du sud, la commune de Beaumont a engagé, depuis une quinzaine d’années, une politique de développement pour enrayer le déclin de l’agriculture et le vieillissement de la population. Le principal obstacle à l’installation de jeunes actifs réside dans la grande difficulté d’accès au foncier, bâti et non bâti.
22 MAI

AU-DELÀ DE LA VILLE #6

« L’opposition entre villes et campagnes est dépassée. Attirés par le rêve de « la ville à la campagne », les périurbains représentent aujourd’hui un quart de la population française. Dans certaines villes, ils sont même devenus majoritaires. Cette révolution silencieuse transforme les paysages des campagnes, où dominent pavillons, centres commerciaux et zones d’activité. Elle bouleverse aussi la géographie sociale de la France. » (La revanche des villages, Eric Charmes, Seuil, 2019)

Avec :
ÉRIC CHARMES - Chercheur en sciences sociales appliquées à l’urbain, et directeur du laboratoire Recherches Interdisciplinaires Ville Espace Société (ENTPE). Il travaille en particulier sur le rapport à l’espace résidentiel des citadins, sur les espaces publics et sur la périurbanisation. Début 2019, il publie « La revanche des villages » au Seuil.
THÉO MOUZARD - Architecte, fondateur du collectif Sixième Continent, il rejoint en 2016 le Collectif Etc. Né à Strasbourg en 2009, basé aujourd’hui à Marseille, le collectif a pour objet de rassembler des énergies autour d’une dynamique commune de questionnements des espaces dans leur diversité, et s’exprime au travers de réalisations et de performances. Entre 2011 et 2012, le Collectif a réalisé son « Détour de France » sur le thème de la fabrique citoyenne de la ville.
Ecouter le podcast de la séance #6


5 JUIN

LA VILLE LA NUIT #7

"Depuis l’origine, l’homme n’a eu de cesse de domestiquer la nature et d’étendre son emprise sur l’ensemble de la planète. Dans cette conquête du système monde presque achevée, la nuit urbaine, terra incognita longtemps oubliée par les édiles et les chercheurs, n’a pas encore livré tous ses secrets. » (Luc Gwiazdzinski. La nuit, dernière frontière de la ville. Editions de l’Aube)
LUC GWIAZDZINSKI, géographe, enseignant à l’Université de Grenoble-Alpes, où il dirige le Master innovation et territoire, et membre du Laboratoire PACTE. Il est également professeur associé à Shanghaï University (Smart City Institut). Ses travaux portent, notamment, sur les temporalités urbaines, la chronotopie, l'hybridation, la nuit urbaine, les mobilités et les liens art et territoire et l'espace public.
LAURENT FACHARD, ingénieur éclairagiste, fondateur de l’atelier L.E.A en 1989 avec la motivation de mettre en œuvre et de valoriser un nouveau savoir-faire, l’éclairagisme : « Une lumière active pour rendre l’usager actif »
Ecouter le podcast de la séance # 7

12 JUIN

LA VILLE CULTIVÉE #8

CLAIRE DELFOSSE, géographe, professeure à l’Université Lumière Lyon 2, directrice du Laboratoire d’Etudes Rurales.
AUGUSTIN ROSENSTIEHL, architecte, cofondateur de l'agence SOA, et commissaire de l’exposition Capital agricole, manifeste pour un nouvel urbanisme agricole (Pavillon de l’Arsenal > fin janvier 2019)
Ecouter le podcast de la séance #8

19 JUIN

ANTHROPOCÈNE ET OUTILS NUMÉRIQUES #9

JULIA BONACCORSI, professeure à l’Université Lyon 2, directrice adjointe du Laboratoire ELICO, et membre du LabEx Intelligence des Mondes urbains. Ses recherches portent sur les enjeux politiques et culturels des transformations de la culture écrite et la médiatisation numérique.
NICOLAS NOVA, co-fondateur du Near Future Laboratory, agence de recherche et de prospective, et des Lift Conference, une série de conférences sur les technologies et l’innovation ; professeur associé à la Haute École d’art et de design (Genève), où il aborde l’ethnographie, l'histoire des cultures numériques et la recherche en design.
Lire la tribune de Nicolas Nova parue dans le site RUE89 Lyon : "La wild-tech, cette version sociale et environnementale de la high-tech". 
Ecouter le podcast de la séance #9

26 JUIN

LA VILLE COLLABORATIVE #10

ROELOF VERHAGE, maître de conférence en urbanisme à l’Université Lumière Lyon 2, membre du Laboratoire TRIANGLE, ses recherches portent en particulier sur l’articulation entre acteurs publics et privés dans le développement et la régénération urbains.
AURORE RAPIN, architecte-urbaniste de formation, aujourd'hui en coordination d'équipes pour l'association Yes We Camp, assure le montage et la coordination générale sur les Grands Voisins. L'association imagine, construit, gère et entretient aujourd'hui plusieurs situations et espaces communs, dans des contextes très différents, entre Paris et Marseille, en partenariat avec le collectif d’entrepreneurs Ancoats et l’agence Codesign-it!
Lire la tribune de Roelof Verhage parue dans RUE89Lyon : "la régénération urbaine : un processus collaboratif".
Ecouter le podcast de la séance #10

3 JUILLET

QUE NOUS DIT LE CIRQUE DE L’ANTHROPOCÈNE ? #11

Relation avec les animaux et les végétaux, subversion de l'usage des objets, performance dans des environnements inattendus : le cirque contemporain a profondément renouvelé l'esthétique de la scène théâtrale. Est-il possible d'en tirer une réflexion sur ce qu'est la vie contemporaine ?
JULIE SERMON
, professeure en Histoire et Esthétique du théâtre contemporain l’Université Lumière Lyon 2, membre du Laboratoire Passages XX-XXI.
CYRILLE ROUSSIAL, étudiant chercheur, il s'intéresse tout particulièrement à la pratique du jonglage.
Ecouter le podcast de la séance #11

10 JUILLET

LA VILLE SOCIALE ET SOLIDAIRE #12

Comment se définit la ville sociale et solidaire face à l'insertion professionnelle ? Quels sont les porteurs d’inclusion et les facteurs d’exclusion ?
CHRISTOPHE TROMBERT
, ancien assistant de service social, maître de conférences en sociologie à l’Université Lumière Lyon 2, membre du Centre Max Weber. Ses recherches portent en particulier sur les politiques sociales et les dispositifs d’insertion par les intervenants sociaux.
GUILLAUME POIGNON, centralien, actuel directeur de l’Atelier Emmaüs, maison d’édition d’un nouveau genre : l’artisanat et le réemploi comme leviers d’insertion professionnelle.
Ecoutez le podcast de la séance #12