Conférence | Recherche, Santé, Ville / Questions urbaines / Mobilités

Le projet Eco-Risks présente des résultats d'analyse innovante de détection des polluants à la 7ème Conférence Eau et Santé

Du 7 novembre 2019 au 8 novembre 2019

Centre Culturel et de la Vie Associative (CCVA)
Lyon-Villeurbanne
Photo Ivan Bandura pour Unsplash
Photo Ivan Bandura pour Unsplash

Le projet Eco-Risks, soutenu par l'Ecole Urbaine de Lyon, vise à améliorer la compréhension des risques écotoxicologiques pour les milieux aquatiques des rejets issus du traitement des eaux usées. Il présentera des premiers résultats d'analyse, lors de la 7ème Conférence Eau et Santé, qui se tiendra à Villeurbanne, les 7 et 8 novembre prochains.

L’émission de polluants émergents, tels que les résidus pharmaceutiques, n’a cessé d’augmenter au cours des 15 dernières années. Nombre d’entre eux présentent une toxicité importante pour les organismes aquatiques (Brus et Perrodin, 2017).

Le traitement des eaux usées, par les stations d’épuration, n’est pas toujours efficace pour ces polluants, et une fraction d’entre eux peut être rejetée dans les milieux aquatiques récepteurs, et représenter un risque pour la santé des écosystèmes.

L’objectif du projet Eco-Risks, mené par Antoine Gosset, post-doctorant soutenu par l'Ecole urbaine de Lyon, est d’améliorer la compréhension du risque écotoxicologique lié au rejet de ces effluents.
 
Dans ce but, une méthode d’analyse chimique innovante et non ciblée, de type « suspect-screening », a été mise en place,  en collaboration avec l’Institut des Sciences Analytiquesafin d’identifier les polluants émergents de manière exhaustive.

Les premiers résultats de cette analyse seront présentés à la 7ème conférence Eau & Santé, les 7 et 8 novembre prochains.

Plus d’information sur la conférence : http://www.graie.org/portail/7e-conference-eau-et-sante/
Organisateurs : Graie, Astee, La Métropole de Lyon et les membres de Sipibel.