Imaginer « l’après »

Du 6 octobre 2022 au 8 octobre 2022

Séminaire international

Lyon - Tokyo
L'impact du tsunami sur le port de Kesennuma, avril 2011 - Photo © Rémi Scoccimaro
L'impact du tsunami sur le port de Kesennuma, avril 2011 - Photo © Rémi Scoccimaro

Un séminaire international, sur les thèmes de la vulnérabilité environnementale et de la décision publique en contexte post-catastrophe, qui se déroulera du 6 au 8 octobre, à Lyon et Tokyo, dans le cadre de la Rentrée Anthropocène 2022. Prenez connaissance du programme et inscrivez-vous pour participer aux différentes sessions !

Objectifs du séminaire :

L¹exposition des communautés humaines à des risques majeurs comme les inondations, l¹érosion des sols, les grands incendies, les séismes, les raz-de-marée et autres tsunamis, avec leurs effets dévastateurs sur les infrastructures et les installations industrielles et leurs conséquences pour les biens et les personnes, est un facteur de crise de confiance dans les pays les plus confrontés à ce type d¹événements.

S¹il est essentiel de comprendre comment ces risques sont perçus par les populations et comment leurs représentations influent sur les attitudes individuelles ou collectives, tout en identifiant mieux les récits qui en découlent, il s¹agit au final d¹identifier les capacités d¹influence des habitants et de la société civile sur la décision publique pour favoriser des réponses globales adaptées aux désordres environnementaux en tenant compte de ces perceptions, en particulier en contexte post-catastrophe.

Ce séminaire s'intègre dans le programme de travail de la Chaire conjointe de recherche sur l’urbain anthropocène des universités d’Ottawa et de Lyon, animée par Vincent Mirza et Michel Lussault. Il se propose de contribuer à mettre en réseau les acteurs et les chercheurs des trois espaces géographiques concernés (Japon, Canada et France), au bénéfice d’une réflexion critique sur les impacts des risques majeurs et d’une interpellation des politiques publiques en contexte post-catastrophe.

Le séminaire s'inscrit dans la programmation de la Rentrée Anthropocène 2022, qui se déroulera du 7 au 17 octobre, sous les auspices de la Fête de la Science.

 

Programme prévisionnel :

- Lien unique d'inscription pour suivre toutes les séquences accessibles en visio les 6, 7 et 8 octobre. 


Jeudi 6 octobre 2022

9h30-12h30Lyon, en présentiel (Université de Lyon) et en visioconférence, en français et en anglais.
- Inscription pour suivre en présentiel
- Inscription pour suivre en visio (un lien de connexion vous sera envoyé quelques jours avant l'événement)


Ouverture du séminaire - Michel Lussault, Vincent Mirza, Sébastien Boret.

Session 1 -  Rebattre les cartes : questions politiques, réponses critiques.
Présentation et animation de la séance - Pierre Gras.

Conférences introductives :
- « Écologie et démocratie, une rencontre impossible ? », Joëlle Zask, philosophe, également auteure de Quand la forêt brûle, éd. Premier Parallèle (2019).
- « Regard sur la crise sanitaire et la mise à distance du politique », Stewart Chau*, politologue, expert en stratégies d’opinion pour la Fondation Jean Jaurès, auteur notamment de L’opinion des émotions, éditions de L’Aube (2022).

Présentation des contributions retenues (1ère partie) :
- « Les vulnérabilités post-catastrophe dans la reconstruction de Port-au-Prince (Haïti) », Jean-Odile Étienne, géographe et urbaniste.
- «The Environmental Impact Assessment: public participation and information subsidy in the construction of public policies», Tiago Rodrigues et Diana Isabel Clavijos Rojas, ingénieurs en environnement.
- « La redestruction post-tsunami au Japon », Rémi Scoccimarro, géographe.
- « La globalisation des mobilisations post-catastrophe », Alexandre Rigal, sociologue.

Échanges

14h30-17h30 - Lyon
Workshop étudiants-doctorants : "Questions de crise".
Conçu et réalisé par Juliette Michel, docteure en géographie, chargée de développement pour la Fabrique des questions simples - École urbaine de Lyon et co-animé par Deborah Mayaud (Gerphau), Amandine Martin-Nafti et Alexandre Rigal, sociologue (École urbaine de Lyon).
L'objectif de ce workshop est de co-construire des questions transversales aux enjeux de "l'après". Pour cela, nous proposons de prendre du recul sur les problématiques complexes présentées, pour en dégager des questions simples. Ce changement de perspective permettra d'envisager des approches interdisciplinaires différentes, nourries des apports des différentes sessions. Une restitution du travail conduit est programmée le samedi 8 octobre en fin de matinée.



Vendredi 7 octobre 2022

9h-12h (16h-19h heure locale) – Tokyo, en présentiel (Ambassade de France), Lyon et autres sites on line, en anglais et en français (sur inscription)
- Inscription pour suivre en visio (un lien de connexion vous sera envoyé quelques jours avant l'événement)

Session 2 : Lessons from the 2011 Tohoku Disasters and future issues from Interdisciplinary Science.

Ouverture de la séance - Pr Fumihiko Imamura (Irides), Michel Lussault (École urbaine de Lyon), Jacques Malleval (CNRS).

Conférence introductive
: ‘’Social Lives of Tsunami Walls in Japan: Concrete Culture, Social Innovation and Coastal Communities’’, Sébastien Penmellen Boret et Julia Gerster, Irides.

Présentation des contributions retenues (2ème partie) :
- ’’Real-time tsunami forecast at Wesport (Washington) using data science to improve forecast time, and implication for policy makers’’, Louise Ayako Hirao Vermare, Tohoku University.
- ‘’A new threshold for tsunami risk assessment in port industries: A case study of Sendai Port’’, Anawat Suppasri, Tohoku University.
- ‘’A new method for evaluating tsunami damage to coral reefs in Maldives’’, Elisa Lahcene, Irides.
- ‘’The medical controversy surrounding cases of child thyroid cancer in post-disaster Fukushima’’, Chiara Ramponi, PhD candidate Tohoku University, Irides.

Temps d’échanges.


Samedi 8 octobre 2022

10h-12h - Lyon en présentiel, autres sites on line (en français) (sur inscription)
- Inscription pour suivre en présentiel
- Inscription pour suivre en visio (un lien de connexion vous sera envoyé quelques jours avant l'événement).


Session conclusive
- Conférence conclusive : "L’après est toujours un avant. Tchernobyl, bien après la fin", Jean Richer, architecte-urbaniste.
- Présentation des résultats du workshop étudiants-doctorants "Questions de crise".
- Échanges et débat général.
- Conclusions du séminaire - Michel Lussault et Pierre Gras.

14h30-17h30 - Dans la métropole de Lyon, 3 à 4 visites guidées, 15 à 20 participants par groupe (sur inscription*).
Visites de terrain dans la métropole de Lyon en rapport avec le thème du séminaire (sites urbains à préciser).

* = Sous réserves


Partenaires :