Vous êtes ici : Version française > Formation > Formations inter-mentions de master

Formations inter-mentions de master

En tant qu’une plate-forme de convergence, l’Ecole urbaine de Lyon s’engage à offrir un programme pédagogique complémentaire, apportant une qualification dans le domaine de l’urbain anthropocène. Pour cela, l’EUL propose des activités innovantes et interdisciplinaires qui sont ouvertes à l’ensemble des étudiants des mentions de master en partenaire avec l'EUL. Il s’agit en premier lieu de sensibiliser aux sujets et thèmes de l’EUL, ainsi que de soutenir de nouvelles propositions pédagogiques.

Les propositions peuvent provenir des projets de formation labellisés via Appel à labellisation des formations innovantes EUL, que l'EUL soutient et accompagne dans leur conduite et leurs productions.

Atelier « Le Véhicule Autonome au prisme des territoires urbains »


Invitation à une réflexion prospective, qui nous interroge

- sur nos compréhensions et représentations des mobilités quotidiennes (coûts de la mobilité, rapport au temps, interactions mobilités-territoire, de la technologie à l’offre de service et à ses usages…)
- sur notre capacité à anticiper et participer au monde qui se construit
Quelles conséquences systémiques de la robotisation en émergence ? Avec ici le parti pris d’une préférence pour l’intégration du VA dans les transports collectifs vs un développement individuel et privatisé

Invitation à une réflexion sur l’évaluation de nouveaux services publics
- quels impacts économiques, environnementaux et sociaux de services de transport collectifs envisagés avec des véhicules autonome?
- une réflexion nécessairement pluridisciplinaire, croisant les sciences humaines et sociales avec les sciences pour l’ingénieur.


Plus d'information sur le déroulement de l'atelier et la modalité d'évaluation

Atelier « Scénario crise »


Il s'agit de vivre la gestion d'une crise avec les moyens actuels et chaque étudiant est mis en situation en tant qu'acteur ou observateur.

L’objectif est de questionner la vulnérabilité et la dynamique des espaces urbains en contexte de changement global.

Les étudiants travaillent en groupes pluridisciplinaires et réfléchissant aux différentes facettes d'un risque concret.

Réalisation des étudiants en 2018-2019

iCrisis à EMSE

Atelier « Maquette d’architecture et réalité augmentée
: du bâtiment au territoire »


Le workshop porte sur le développement d’un projet de médiation à partir de la maquette physique d’un futur Learning center sur le Campus Porte des Alpes de l’Université Lyon 2. L’objectif est la création d'opportunités d'usages participatifs à destination de non-experts, et sur l’adaptation concrète de la modélisation urbaine à ceux-ci (types de données, type d’interactivité, choix graphiques…).

Scénarii à partir de représentations visuelles et interactives selon 3 échelles : le bâtiment, le territoire de proximité, le territoire métropolitain

Préfiguration de dispositifs de réalité augmentée : analyse et modélisation numérique de données territoriales. Les sujets traités pourront notamment porter sur les enjeux de mobilité ; de la diversité des usages et des publics, etc.

Réalisation d'étudiants en 2018-2019 en vidéo


Plus d'information sur le déroulement de l'atelier

Atelier intensif « Création sonore sur l’urbain anthropocène »



Le projet s’inscrit clairement dans une démarche de pédagogie active. En effet, l'enquête et la démarche de terrain, tant par les repérages que dans la collecte sonore, devient le principal support d'apprentissage et pousse les étudiants à être véritablement acteurs de leur formation. Cette autonomie s'appuie sur les deux formations techniques et les deux conférences organisées, mais aussi sur les référents pédagogiques (Matthieu Adam et Marie-Noëlle Battaglia) dont le rôle est de guider les étudiants tout au long du processus tant dans le processus de réflexion et d'élaboration de questionnements originaux que sur des questions techniques. Aussi, la participation ponctuelle d’un informaticien, Hervé Rivano permettra un d’accompagner les étudiants à explorer des sujets sur le thème des données urbaines (pollution, bruit, chaleur) sous un angle sensible.
Par ailleurs, la dimension collective du projet est une composante singulière qui doit permettre aux étudiants d'expérimenter des formes de travail en groupe. De même, la mise en partage des créations sonores contribue à un processus de co-formation des étudiants entre eux. Enfin, l’ouverture de l'atelier à des formations variées et des niveaux différents permettra aussi d’amener des étudiants aux parcours et profils variés, permettant ainsi de confronter des approches et des points de vue.

À travers le processus de collecte d’ondes qu’est la prise de son, cet atelier sensibilisera les étudiants aux enjeux des données environnementales urbaines (pollution, bruit, chaleur) et la façon dont il est possible de les collecter, de les analyser et d’en rendre compte.

L’essentiel de la semaine sera consacré à la réalisation de la création sonore, en autonomie (supervisée par les référents pédagogiques) : recherches documentaires sur le sujet choisi, repérages, écriture radiophonique, organisation du tournage (prise de rendez-vous, etc...), prise de son des récits et des sons d’ambiance, derushage et formalisation du script de la création, montage sonore.

Parallèlement, afin de transmettre aux étudiants des méthodes et outils techniques autour de l'entretien, la prise de son et le montage, mais également de les sensibiliser à la création radiophonique en lien avec l'urbanité, nous organiserons quatre autres temps spécifiques.

Plus d'information sur le déroulement et les modalités d'évaluation


Organisation et programmation du séjour d'étude anthropocène - Copenhague

L'EUL s'engage à porter, à l’échelle internationale, ses pensées et savoir-faire spécifiques de l’aire métropolitaine lyonnaise en matière d’urbanisme et d’aménagement, d’architecture et d’environnement, d’ingénierie et de paysagisme… et plus largement l’ensemble des expérimentations en lien à l’urbain anthropocène. Pour cela, elle soutient le séjour d'étude anthropocène inter-mentions de master à l'étranger.

Ce séjour d'étude favorise les moments de croisement entre les étudiants de différentes disciplines et différentes promotions, réfléchissant sur les thématiques environnementales et sociétales à l’approche interdisciplinaire.

Les étudiants organisateurs doivent s'impliquer dans la programmation et l'organisation du séjour, travaillant sur les thématiques, la réalisation ainsi que la valorisation. L’EUL s’engage à apporter un accompagnement méthodologique dans leur conduite et leurs productions.

Pour l’année 2018-2019, ce voyage d’étude a été réalisé du 20 au 26 juin, à Montréal (Canada), ville aux multiples facettes. Pour plus d'information sur ce séjour.

Pour l'année 2019-2020, ce le séjour d'étude se déroule à Copenhague, pendant 4-5 jours au second semestre. (dates à fixer prochainement)

Les réunions de travail préparatoires seront organisées dès le mois de novembre entre les étudiants organisateurs, les encadrants pédagogiques et les représentants de l'EUL.

Tous les étudiants participants doivent restituer les travaux réalisés durant le séjour, de façon innovante et variée, par exemple, synthèse illustrée de l’événement, photomontages et vidéos, expositions, carnets de bord, etc., qui seront validés et possiblement publiés sous format numérique sur le site web de l’EUL. La restitution qui doit être faite aux délais variant en fonction de format, peut donner lieu à une évaluation apportant des ECTS selon les maquettes pédagogiques appliquées par les parcours impliqués. Elle sera accompagnée par l’EUL.

Projet à l'initiative d'étudiants

L’École urbaine de Lyon est un programme phare qui, au-delà des sujets liés à la recherche, à la formation et à l’action, a pour ambition d’amplifier la dynamique de la vie étudiante et les actions en direction des étudiants. Il s’agit en effet, à travers une offre de service de plus en plus fine et adaptée à leurs attentes et à leurs besoins, d'enrichir le parcours des étudiants de toutes les disciplines, en les encourageant dans leurs expériences extra-académiques à caractère international, humanitaire, environnemental, culturel, scientifique ou professionnel.
Les étudiants, souhaitant proposer un projet, sont invités à s'inscrire à cette activité via le lien d'inscription et contacter Chuan WANG pour manifester leur intérêt. 
Une réunion de travail sera proposée aux inscrits pour l'accompagnement du montage de projet au mois d'octobre.


Plus d'information sur les modalités de dépôt de projet

Modalités d'inscription

Qui peut s'inscrire ?


A priori, la proposition des formations innovantes s'adresse aux étudiants des mentions de master en partenariat avec l'Ecole urbaine de Lyon. Mais, ces formations transversales peuvent être aussi ouvertes aux étudiants d'autres masters, en fonction de leur profil académique et/ou leur projet personnel professionnel.

Comment valoriser la participation ?

Concernant l’évaluation pédagogique de telles activités, les mentions de master en partenariat avec l'EUL peuvent affecter des crédits ECTS, que ce soit par la création même de l’offre pédagogique, ou par la réaffectation de crédits existants (UE libre, UE projet…). Ceci est laissé à la discrétion des formations.

Les modalités d'évaluation seront fixées par les responsables de projets de formation et communiquées au moment de l'inscription.

L'EUL propose une plateforme numérique pour valoriser productions et restitutions, de même qu’accompagne la fabrication de portfolios pour les étudiants participants et leur délivre une attestation de suivi en fin d'année scolaire.