Conférence : Conservation environnementale et développement municipal en Catalogne.

Le 8 décembre 2022

11:30 – 13:00 (Ottawa)
17:30 - 19:00 (France)
Miriam Espacio - Unsplash
Miriam Espacio - Unsplash

Dans le cadre du séminaire "Approches urbaines et anthropocène", la Chaire conjointe de recherche uOttawa - Université de Lyon sur l’urbain anthropocène et l'Ecole Urbaine de Lyon vous invitent à une conférence en ligne de Sabrina Doyon, anthropologue à l'Université Laval.


A suivre en ligne sur Zoom via une incription sur Evenbrite


Présentation de la conférence :

La nature et le caractère sauvage du paysage de la région de l’Alt Emporda, au nord de la Catalogne, sont au centre de tensions sociales, économiques et politiques depuis près d’un siècle. Depuis cinquante ans, des mouvements écologistes luttent pour leur protection, ayant mené notamment à la création de trois réserves naturelles, enchevêtrées entre les territoires d’une dizaine de petites villes, et à l’arrêt de divers projets de développement.

Ces milieux sont également au cœur des stratégies de développement municipal et local, qui se fondent largement sur le tourisme, et plus récemment sur le développement industriel, énergétique et logistique. Ces développements, récents et plus anciens, croisés aux actions de conservation environnementale ont provoqué la prolifération dans ces écosystèmes d’évènements environnementaux et de transformation de la nature, dont certains effets sont indésirables et délétères.

Les relations au cœur de ces rapports socio-environnementaux et les représentations de la nature et de l’avenir qu’elles mettent en jeu seront explorées pour aborder les processus de naturalisation et d’ensauvagement à l’œuvre.


Biographie de l'intervenante :

Sabrina Doyon est anthropologue de l’environnement et professeure au Département d’anthropologie de l’Université Laval. Ses recherches et ses enseignements portent sur les dimensions sociales et culturelles de la mise en valeur de la nature dans une perspective comparative entre le Québec, l’Espagne et Cuba, où elle examine plus particulièrement les questions de conservation environnementale, d’extraction des ressources naturelles et de production alimentaire non-conventionnelle. Auteure de plusieurs articles scientifiques, elle a aussi publié en 2020 D’espoir et d’environnement. Nouvelles ruralités et mise en valeur de la nature au Bas-Saint-Laurent, elle a codirigé en 2019 un numéro spécial de la revue Anthropologie et sociétés intitulé « Repenser la conservation de la nature », codirigé en 2015 le livre Anthropologie des espaces côtiers et de la conservation environnementale et produit une monographie en 2013 Une révolution de l’environnement. Ethnographie d’un village côtier à Cuba aux Presses de l’Université Laval.